Je ne résumerais pas l’épisode par respect pour ceux qui ne l’aurait pas vu. Je ne dévoilerais rien de l’intrigue mais je me devais d’écrire quelques mots sur le cinquième épisode de la saison sept de Doctor Who. La fin des Pond. Pour ceux qui suivent, je ne vous apprends rien, cette fin est prévu depuis des mois. On avait le temps de s’y préparer mentalement. Je le savais. Amy et Rory ne serait là que dans les cinq premiers épisodes, pourtant cette fin fut un choc. Ne plus voir Matt, Karen et Arthur ensemble sur mon écran va me faire un vide. Je les aimais tous les trois, ils formaient un trio parfait. Amy et Rory était plus que des compagnons pour le docteur, ils étaient sa famille et ça blesse de les voir séparer. Cette fin est arrivée, on ne peut rien y faire. Je n’oublierais jamais « the girl who waited ». J’attends de voir la nouvelle compagnon du docteur même si remplacer Amy et Rory ne sera pas simple.

Pour ceux qui ne suivraient pas Doctor Who, je vous le conseille vivement. C’est une série anglaise qui date des années 60. C’est la plus longue et vieille série de science-fiction. J’avoue ne pas être très science-fiction mais cette série est fabuleuse, on se prend d’affection pour ce docteur qui veut sauver toutes les espèces de tout l’univers.