harry-styles-olympia

Harry Styles, ancien membre des One Direction, était à l’Olympia pour son premier concert parisien en solo le 25 octobre dernier. Si vous me lisez depuis un moment, vous n’êtes pas sans savoir que One Direction a une place très importante dans mon coeur. Depuis 7 ans maintenant. Je les ai vu grandir. Passer de X-Factor, à Bercy au Stade de France à leurs carrières solos. Vous vous doutez bien que je ne pouvais pas rater ce concert. Et quel pied ! C’était l’amour puissance mille à l’Olympia ce soir-là !

harry-styles-olympia

harry-styles-olympia

Avec les copines on avait décidé de faire une fin de fosse. Pas envie d’attendre des heures sur un boulevard parisien et surtout pas envie d’être collées-serrées. Et on a bien fait. Les fins de fosse c’est l’endroit idéal pour avoir une bonne vue de la scène et de la place pour danser. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on était déchaînées ce soir-là !

Une ambiance de folie pour Harry Styles

harry-styles-olympia

harry-styles-olympia

Lorsque l’on arrive dans la salle, la première partie est bien entamée. Je découvre Muna pour la première fois. Et même si je n’ai pu écouter que 2-3 chansons, j’ai vraiment adoré ! Après un petit entracte pour le changement de scène, les lumières s’éteignent. Les cris envahissent l’Olympia. Les premières notes de Ever Since New-York commencent. L’excitation est à son summum et l’on a un peu de mal à entendre la musique et sa voix.  C’est dommage, c’est l’une de mes chansons préférées.

Les chansons de son album s’enchaînent. Le public est totalement conquis à sa cause. Ça chante, ça hurle, ça danse, ça saute. Des fois, je sens le sol de l’Olympia trembler sous mes pieds. Après plusieurs morceaux de son album, Harry reprend deux titres des One Direction : Stockholm Syndrome et le mythique What Makes You Beautiful. Je crois que l’on a perdu toute dignité avec les copines à ce moment-là. On s’est vu projeté 2 ans en arrière lors du dernier concert des 1D que l’on avait vécu ensemble à Bruxelles. Harry a voulu reprendre WMYB de façon un peu plus groovy mais le public chantait tellement fort qu’il a fini par nous laisser faire.

L’album de Harry Styles ne contient que 10 chansons. Alors pour faire durer le show un peu plus longtemps, il a également chanté 2 reprises : The Chain de Fleetwood Mac et Just a Little Bit of Your Heart d’Ariana Grande dont il est le compositeur. C’était la seule chanson que je ne connaissais pas et sur le coup, je me suis sentie un peu seule. Le concert se termine par Sign of The Times, son premier single. Toute la salle reprend le refrain en chœur. Quelle émotion ! Avant son départ, le public scande “Kiwi” dans l’espoir qu’il la chante une nouvelle fois. Malheureusement, Harry ne cédera pas à la demande générale et le moment de quitter l’Olympia arrive déjà.

harry-styles-olympia

harry-styles-olympiaBien qu’un peu court, ce concert était absolument génial ! Harry a toujours une pèche de folie sur scène. La communion avec le public est incroyable. On est tellement en osmose à ce moment-là. On est tellement nous-même. Un concert d’Harry Styles, c’est une dose d’amour. Et ça fait un bien fou !

harry-styles-olympiaharry-styles-olympiaharry-styles-olympiaharry-styles-olympiaharry-styles-olympia

harry-styles-olympia

Je vous embrasse <3