Depuis que les réseaux sociaux sont devenus un outil indispensable dans nos vies, la surenchère aux likes ne fait qu’augmenter. Achat de followers sur instagram, faux compte sur facebook, robots, achat de likes, les applications proposant ces services se multiplient. Le fast-liking ou l’envie d’avoir toujours plus d’abonnés, même en trichant, est une pratique que je n’arrive pas à comprendre. Sommes-nous malhonnêtes partout maintenant ?

fast-liking Mentir pour se faire voir

Les blogs, youtube, l’émergence des influenceurs a changé notre façon de nous comporter sur les réseaux sociaux. Si l’on veut être vu, si l’on veut être remarqué par des marques il faut que nos compteurs affichent des chiffres le plus élevé possible. Et tout les moyens sont bons pour y parvenir, même tricher en achetant des abonnés.

Il est normal de vouloir montrer et partager son travail. Un blog, une chaîne youtube (ou tout autre commerce d’ailleurs) ça demande du temps et de l’énergie. Mais une communauté, ça ne grandit pas en deux jours. Et notre société de consommation, où tout va très vite, semble l’avoir oublié. On veut tout, tout de suite. On ne sait plus attendre, prendre son temps, construire brique par brique. Très peu d’entreprises sont rentables en six mois, parce que ça prend du temps. Alors pourquoi vouloir tricher sur les réseaux sociaux ? Avoir 1000 abonnés fantômes est-il mieux que d’en avoir 400 qui sont véritablement là pour vous, votre travail ? Je reste persuadée que non.

C’est une discussion sur le groupe facebook des Blogs du 44 qui m’a donné envie d’écrire cet article. On y parlait de l’application Pleed, qui like automatiquement des photos sur Instagram selon des critères que vous indiquez. L’argument prioritaire des gens l’utilisant est le suivant “je n’ai pas le temps de faire grandir ma communauté”. Vraiment ?

fast-liking-instagramEt si on prenait le temps d’être honnête ?

On a tous 10 minutes dans la journée où l’on a rien à faire. Dans les transports en commun, pendant la pause déjeuner, en vous brossant les dents (ou sur le trône aussi, pourquoi pas). Et si on utilisait ces quelques minutes pour rechercher honnêtement des personnes dont on aime le travail et qui pourrait aimer le nôtre ?

Pour 2017 et les années suivantes j’aspire davantage au Slow Life. Prendre le temps. Se rendre compte des minutes qui passent. Alors même si je souhaite passer moins de temps sur les écrans pour me recentrer sur la vraie vie, je veux profiter de mes moments passés sur les réseaux sociaux pour faire les choses correctement. Aimer une photo sur instagram est un message très personnel. Vous indiquez à une personne que son travail vous plaît. Pour moi, hors de question que cela soit un robot qui indique aux gens que j’aime ce qu’ils font. Cela me parait très hypocrite. Je préfère le faire doucement mais correctement.

Certes mon blog n’a pas vocation à être mon métier et cette course aux abonnés me laisse perplexe mais si vous souhaitez vraiment agrandir votre communauté plus rapidement, pourquoi ne pas sponsoriser votre contenu ? Quitte à dépenser de l’argent autant que cela soit pour valoriser votre travail et non pour avoir des nombres en plus sur un réseau social. Si les gens voient votre travail et l’apprécient, ils viendront d’eux-mêmes vous suivre.

Je suis freelance en communication et jamais je ne conseillerais à mes clients de payer pour avoir plus d’abonnés (sauf avec une pub ciblée). Cela se remarque très vite. Une page facebook avec plus de 10.000 abonnés et 0 interaction sur les publications, ça fait tout sauf sérieux. Et quand les marques le comprendront, peut-être que cette course aux likes finira. Et l’on pourra enfin se concentrer sur l’essentiel  : le partage et l’honnêteté.

Que pensez-vous de ces applications, de cette course effrénée aux chiffres ? Pensez-vous que le fast-liking est une bonne chose ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?

Je vous embrasse <3