Changer de façon de consommer n’est pas une chose facile. En choisissant de mieux consommer, on décide de remettre en cause ce qu’on nous a appris depuis l’enfance. Terminé d’acheter un produit les yeux fermés sans penser à sa production. Devenir consom’acteur c’est consommer de façon responsable et citoyenne. Le pouvoir d’achat prend tout son sens. On choisit comment et à qui va notre argent.

Depuis plusieurs mois, ma façon de consommer a changé. J’essaye de consommer local, de saison et avec le moins d’emballages possible. Tout n’est pas parfait mais ce n’est pas grave. Comme le dit Le Mouvement Colibris, l’important est de faire sa part. Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous 3 étapes importantes pour devenir un consom’acteur, tout en vous parlant un peu de mon expérience.

Se renseigner

On ne change pas sa façon de consommer du jour au lendemain. Chaque personne entreprend ce changement selon ses envies, ses besoins et ses capacités. Mon déclic a été de me rendre compte qu’à ce rythme, notre belle planète n’avait plus longtemps à vivre (enfin à son échelle, donc quelques siècles encore ;)). J’ai lu. Beaucoup. Avant de consommer d’une manière différente de la moitié de la population, il faut se renseigner. Savoir ce qu’il se fait et ce qu’on peut faire. Ça prend du temps. C’est tout un cheminement. Et ça ne se termine jamais vraiment.

J’ai commencé en voulant réduire mes déchets. De cela a découlé toute une réflexion autour des produits plus naturels. Puis du chemin que font les produits pour venir dans mon assiette. Plus il y a de questions, plus on se renseigne. Et plus on apprend !

Changer à son rythme

Il est important de changer sa façon de consommer à son rythme. Rien ne sert de courir il faut partir à point (une expression que mon papa adore). Commencez par ce qui vous tient le plus à cœur ou ce qui est le plus simple pour vous. Choisir la facilité n’est pas une mauvaise chose. Au contraire, plus les premiers pas seront simples et enthousiasmants, plus on aura envie de continuer d’avancer.

Je veux réduire mes déchets. C’est mon premier besoin. Mon petit pas pour permettre à notre belle planète de respirer un peu mieux (non, parce que les îles de déchets dans l’océan c’est vraiment plus possible hein !). J’ai commencé par ma salle de bain. J’avais une relation particulière avec le maquillage (qui a bien évolué depuis cet article, il faut que je vous fasse un update ;)). Première étape : terminer mes produits et les remplacer par des produits sans emballages et naturels. J’entame ma dernière bouteille de gel douche. Vous ne savez pas comme j’ai hâte d’en finir ! Je suis passée au shampoing solide depuis presque 2 mois. Et si mes démangeaisons du cuir chevelu (glamour toujours) ont diminué ce n’est pas encore le shampoing idéal pour ma tignasse mais je vais finir par trouver ! Bref, je ne vais pas vous faire toute la liste (sinon cet article ne va plus finir haha). J’ai opéré mon changement de consommation il y a plus de 6 mois déjà ! Mais si ça vous intéresse, dites-le-moi, je vous en parlerais dans un article dédié.

Ne pas culpabiliser

La dernière étape est sans doute la plus importante. En changeant de façon de consommer, vous allez également changer. Parce que devenir un consom’acteur, c’est faire des choix. Des choix qui sont importants pour nous et pour les autres. Cette nouvelle façon de consommer vous sera intrinsèquement liée. Alors surtout ne culpabilisez pas ! On ne peut pas être parfait. Souvenez-vous de la phrase des Colibris : “chacun doit faire sa part”. Ne cherchez pas à être le consom’acteur idéal. Si vous y arrivez tant mieux. Mais je pense sincèrement que pour consommer de façon vraiment responsable pour les être-humains, les animaux et la planète, il faudrait se couper de toutes consommations. Et ce n’est pas forcement le but premier.

Fêtez les petites actions. Ne passez pas votre temps à vous dire “ce n’est pas assez, parce que“. J’ai commencé par ma salle de bain puis mon assiette en consommant de façon locale (ou le plus possible). Pourtant, je consomme encore de la viande. Moins et mieux. Mais pour certains consom’acteurs, c’est leur bataille première et je la comprends. Je n’en suis juste pas encore rendu à cette étape. Vous comprenez l’important d’y aller à son rythme et de ne pas culpabiliser. Quand je serais prête alors oui, peut-être que j’arrêterais la viande, le poisson, les œufs et le reste. Pour le moment, je veux réussir au mieux mon premier objectif : réduire mes déchets.

Choisir de consommer de façon plus responsable a été un grand pas pour moi. Depuis que j’ai commencé, j’ai l’impression d’être plus épanouie. Plus à l’écoute de moi-même, mes envies et mes besoins. Devenir consom’acteur ferait-il du bien à l’esprit ? Qui sait !

Et vous, vous consommez de façon plus responsable ? Vous y pensez ? Pas du tout ? L’échange est aussi un moment pour apprendre. Je n’ai jamais autant appris que depuis que je discute du sujet, alors n’hésitez pas à m’écrire (ici, sur les réseaux, par mail, comme vous le souhaitez !).

Je vous embrasse <3